Effectuer une installation standard

Pour une première installation de SES Evolution, procédez de la façon suivante :

  1. Connectez-vous à la machine avec un compte Windows ayant les caractéristiques suivantes :
    • Si la machine appartient à un domaine, ce doit être un compte de domaine,
    • Il doit avoir les droits d'administration sur la machine locale,
    • Si la base de données existe avant l'installation, le compte doit avoir accès à l'instance de base de données avec le rôle serveur "sysadmin".
  2. Double-cliquez sur le fichier SES_Evolution_Installation_Center.exe.
  3. Cliquez sur Nouvelle installation.
  4. Sélectionnez Installation standard.
  5. Indiquez l'adresse des instances des bases de données d'administration et de logs. Les deux bases peuvent se trouver sur la même instance. Quel que soit le type d'authentification choisi, le rôle "sysadmin" est nécessaire pour créer les bases de données.
  6. NOTE
    Les instances de bases de données ne doivent pas contenir de données et doivent être accessibles à partir du système d'exploitation où est exécuté le Centre d'installation.

  7. Configurez le Stockage de la base de données de logs. Les paramètres diffèrent selon que vous disposez de SQL Server Enterprise ou de SQL Server Express.
    • Chemin de stockage des logs : Utilisez le chemin de stockage par défaut de SQL Server ou entrez un chemin personnalisé. Ce champ n'est disponible que pour SQL Server Enterprise.
    • Rétention des événements agents et Rétention des logs système : Par défaut, les logs SES Evolution sont conservés 12 mois avant d'être automatiquement supprimés, et seulement deux mois si vous utilisez SQL Server Express. Entrez une durée de rétention supérieure ou égale à 1 mois. Pour SQL Server Express, la durée maximale autorisée est de 12 mois.

      Avec SQL Server Enterprise, vous pouvez choisir de conserver les logs indéfiniment. Dans ce cas, assurez-vous d'avoir toujours suffisamment d'espace disque pour contenir tous les logs.

      Les valeurs de rétention peuvent être modifiées ultérieurement via la console d'administration. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Gérer la taille de la base de données de logs.

  8. Indiquez les mots de passe à utiliser pour chiffrer les clés privées pour les autorités de certification racine et intermédiaires.
  9. Le compte super administrateur est pré-rempli avec le compte de domaine avec lequel vous êtes connecté. Le super administrateur est l'utilisateur de la console qui permet de créer les autres utilisateurs. Il doit appartenir au même domaine Active Directory que le serveur SQL et les différentes instances de bases de données SES Evolution, ainsi que la console d'administration. Sinon une relation de confiance doit exister entre les domaines.

    NOTE :
    Si vous renommez le compte de domaine qui est super administrateur SES Evolution, assurez-vous d'avoir créé au préalable un utilisateur portant le nouveau nom dans la console d'administration SES Evolution. Sinon vous ne pourrez plus vous connecter à la console. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Gérer les utilisateurs de la console d'administration SES Evolution.

  10. Cochez Backend si vous souhaitez installer un composant backend sur cette machine. Le backend centralise toutes les opérations effectuées sur l'environnement. Il est le cœur de l'installation. Remplissez les paramètres suivants :
    • Le nom DNS de l'hôte qui sera utilisé pour accéder au backend en HTTPS. Il est pré-rempli avec le nom de la machine sur laquelle vous êtes connecté et le domaine. Ce nom ne peut pas être changé par la suite.
    • Le nom d'hôte du cluster doit obligatoirement être renseigné. Si vous souhaitez faire de la répartition de charge ou de la redondance (fonctionnalité NLB) sur plusieurs backends (recommandé au-delà de 50 000 agents), c'est cette adresse que les gestionnaires d'agents et la console utiliseront pour se connecter au backend. Il doit être différent du premier nom d'hôte. Cette information ne peut être remplie que lors d'une première installation du backend. Ces deux noms DNS ne peuvent pas être changés par la suite.
      Si vous ne souhaitez pas mettre en place un cluster de backend, vous devez néanmoins déclarer une entrée DNS (CNAME) avec un nom spécifique (e.g., SESBACKCLUSTER.SES.local). Son adresse IP pointera sur l'adresse de la machine où est installé le backend. Par la suite, vous n'aurez pas besoin de réinstaller des composants SES Evolution en cas de mise en oeuvre d'une architecture avec cluster NLB. Vous devrez simplement modifier l’alias DNS créé afin qu'il pointe sur l’adresse IP virtuelle du cluster NLB.
    • Sélectionnez un type de compte qui sera utilisé comme identité des processus de travail du serveur IIS :
      Compte de domaineCompte de domaine, idéalement créé uniquement pour être utilisé comme identité des services et programmes SES Evolution, avec un mot de passe qui n’expire jamais. Il est aussi utilisé par le service de mise à jour du backend, installé sur chaque serveur backend.
      Compte localCompte local à la machine. Cette option peut être utilisée pour faire une installation de SES Evolution hors d’un domaine Windows et utilisant plusieurs machines différentes. Cela implique de créer des comptes locaux avec un nom et mot de passe identiques sur toutes les machines. Il est aussi utilisé par le service de mise à jour du backend, installé sur chaque serveur backend.
      Compte IIS prédéfiniCompte virtuel, valable uniquement sur la machine locale, à n’utiliser qu’en cas d’installation locale d’un backend sur la même machine que la base de données. Dans ce cas, le service de mise à jour du backend est installé en tant que SYSTEM.
    • Entrez le nom et le mot de passe du compte.
  11. Cochez ensuite Gestionnaire d'agents et Console d'administration si vous souhaitez les installer sur cette machine. Indiquez l'adresse de contact du gestionnaire d'agents qui sera utilisée par les agents pour le contacter.
  12. Enregistrez votre fichier de licence. Pour récupérer votre licence, reportez-vous à la section Récupérer la licence SES Evolution.
  13. Cliquez sur Installer.
  14. À l'étape suivante, déplacez la souris de manière aléatoire. Les mouvements permettent de produire des nombres aléatoires à partir desquels sont générés les certificats nécessaires au fonctionnement de SES Evolution.
    Si le role IIS n'est pas activé, le Centre d'installation l'active automatiquement à l'installation du composant backend. Cette opération peut être assez longue.
  15. Lorsque l'installation est terminée, quittez le Centre d'installation.

Pour installer les autres composants sur d'autres machines, exécutez le Centre d'installation sur chaque machine et choisissez le menu Modifier une installation existante. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Ajouter une console, un composant backend ou un gestionnaire d'agents.

Nous vous recommandons de prévoir des sauvegardes régulières de la base de données d'administration et de la base de données de logs.