Onglet Analyse des fichiers

Taille max. pour l'analyse antivirale et sandboxing (Ko) Il est possible ici de déterminer la taille maximale utilisée pour l’analyse des fichiers.
Vous pouvez également configurer l’action à entreprendre si le fichier est supérieur à la taille autorisée.

AVERTISSEMENT
Lorsque vous définissez une taille limite de données analysées manuellement, veillez à conserver un ensemble de valeurs cohérentes. En effet, l’espace mémoire total correspond à l’ensemble des ressources réservées pour le service Antivirus. Si vous définissez que la taille limite des données analysées sur FTP est de 100% de la taille total, aucun autre fichier ne pourra être analysé en même temps.


La taille positionnée par défaut dépend du modèle de firewall :
  • Firewalls modèle S (SN160(W), SN210(W) et SN310) : 4000 Ko.
  • Firewalls modèle M (SN510, SN710, SNi20 et SNi40) : 4000 Ko.
  • Firewalls modèle L (SN910) : 8000 Ko.
  • Firewalls modèle XL (EVA1, EVA2, EVA3,EVA4, EVAU, SN2000, SN2100, SN3000, SN3100, SN6000 et SN6100) : 16000 Ko.
Analyser les fichiers Cette option permet de choisir le type de fichier devant être analysé : les fichiers « téléchargés et envoyés » ; les fichiers « téléchargés uniquement » ou les fichiers « envoyés uniquement ».

Actions sur les fichiers

Lorsqu’un virus est détecté Cette option propose deux actions : « Passer » et « Bloquer ». En sélectionnant « Bloqué », le fichier analysé n’est pas transmis. En sélectionnant « Passer », l’antivirus transmet le fichier en cours d’analyse.
Lorsque l’antivirus ne peut analyser Cette option définit l’état de l’antivirus si l’analyse du fichier qu’il est en train de scanner échoue.

EXEMPLE
Il ne réussit pas à analyser le fichier parce qu’il est verrouillé.
Si Bloquer est spécifié, le fichier en cours d’analyse n’est pas transmis.
Si Passer sans analyser est spécifié, le fichier en cours d’analyse est transmis.

Lorsque la collecte des données échoue Cette option décrit le comportement de l’antivirus face à certains événements. Il est possible de Bloquer le trafic en cas d’échec de la récupération des informations, ou de le laisser passer sans analyser